Skip to content
La Caravelle Verte : sur la route des épices

La Caravelle Verte : sur la route des épices

Du Kérala aux campagnes françaises, la Caravelle Verte sillonne les routes pour proposer des épices bio entières et savoureuses.

Le négoce des épices façonne le monde depuis l’antiquité et n’en a pas fini de faire rêver. La preuve avec Magalie Abi Saad, jeune consultante dans l’industrie agroalimentaire qui découvre l’Inde l’année dernière lors du mariage de son frère et tombe sous le charme du Kérala et de sa cuisine. Avec son frère Charly qui travaille en Inde au développement de petites entreprises dans le secteur agricole, l’idée leur vient de se lancer à leur tour, sur la route des épices. 

Épices bio

Leur concept est simple, mais audacieux dans un marché souvent opaque et majoritairement tenu par les grands groupes : proposer des épices bio non moulues de façon à préserver leurs saveurs et leurs qualités intrinsèques, des épices tracées de la façon la plus transparente possible et provenant de petites exploitations en France et en Inde. La Caravelle Verte voit le jour, reste à sourcer les producteurs avec lesquels ils vont travailler. 

Une entreprise durable

« En Inde les exploitations sont vraiment de petites tailles » raconte Magalie Abi Saad, « nous travaillons avec des fondations qui oeuvrent pour le maintien de la biodiversité ». Des coopératives, des petits producteurs et des fermes familiales avec lesquels la Caravelle Verte s’engage dans une démarche éthique au travers d’un partenariat durable. « Le respect des hommes et de la nature sont au cœur de nos préoccupations » indique la co-fondatrice qui ne travaille qu’avec des partenaires qu’ils ont personnellement rencontrés. Malgré la disparition tragique de son frère Charly en début d’année, Magalie Abi Saad décide de continuer l’aventure.

Un catalogue qui se développe

Curcuma, poivre, cardamome, clous de girofle, cannelle, poivres différents, gingembre, noix de muscade, mais aussi cacao, café, la Caravelle Verte commercialise chaque trésor du Kérala. « Le taux d’hydrométrie au Kérala est parfait pour les culture des épices » précise Magalie Abi Saad. « Nous démarrons également des partenariats dans le nord de l’Inde où l’on cultive des graines de coriandre et fenugrec ».

Des productions françaises

Comme cette ferme dans les Landes en conversion bio qui produit… du safran ! Et ces femmes productrices d’herbes aromatiques en région Auvergne Rhône Alpe avec lesquelles la jeune femme a noué des liens forts. « Ce sont des femmes exceptionnelles qui cultivent la terre avec amour et simplicité » indique la cofondatrice. Les herbes aromatiques représentent d’ailleurs sune part importante des produits de la marque avec une vingtaine de références. Moutarde et coriandre devraient bientôt suivre. 

Des produits saisonniers

Attention, contrairement aux épices moulues standardisées de la grande consommation, les épices entières et fraiches de la Caravelle Verte peuvent parfois venir à manquer. « Il existe une saisonnalité chez les épices qui se récoltent en mars » rappelle la cofondatrice. Et quand il n’y en aura plus, il faudra patienter jusqu’à l’année suivante…

Partagez l'article
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur print
Imprimer
Auteur de l'article
MP Guiard
MP Guiard
Journaliste, designer et ancienne parisienne installée dans la Drôme, je consomme bio depuis des années et me passionne pour les problématiques écologiques et durables.
Commentez l'article

L'article n'a pas encore été commenté. Lancez-vous et commentez ci-dessous.


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles du blog