Sous l’impulsion de sa pétulante créatrice Emmanuelle Terrier, la marque les Tendances d’Emma offre une alternative durable aux cotons démaquillants et lingettes jetables. Dix ans, déjà, que ses textiles écologiques made in France visent le zéro déchet, de la cuisine jusqu’à la salle de bain. Intrigué·e ? On vous dit tout.


Des cotons démaquillants lavables plutôt que jetables

BLOG-Communauté-bio-AURA-5Aviez-vous déjà fait le bilan écologique de la consommation de cotons jetables ? Nous, non, mais Emma, oui. Dès 2009, cette maman multitâche s’interroge sur les lingettes et cotons démaquillants à usage unique.

Le constat est sans appel : 25% des insecticides utilisés dans le monde le sont pour le coton, de même que 10% des pesticides utilisés en agriculture pour seulement 2 à 2,5% des terres cultivées à travers le globe…

Alors qu’une femme utilise en moyenne 2 000 cotons jetables chaque année par femme, et un foyer 7,3 milliards de lingettes jetables.

 

Les produits écologiques d’Emma

Né de ce constat, le concept des Tendances d’Emma consiste donc à créer des produits d’abord pratiques c’est-à-dire faciles à utiliser au quotidien, économiques et enfin écologiques. Un petit geste simple et accessible à tous, dixit sa créatrice, pour réduire ses déchets

BLOG-Communauté-bio-AURA

Premier concerné et star de la marque, le coton démaquillant lavable, ou plus exactement le carré démaquillant lavable, devait donc combiner performances, prix, écologie et durabilité.

A l’issue d’une recherche de matières premières intensive, le bambou fut le premier élu. L’eucalyptus et le coton bio ont rapidement suivi, afin d’étoffer les gammes et les propriétés des produits.

Pour la beauté, les bébés ou la maison, les textiles écologiques réutilisables se lavent en machine, passent au sèche-linge et affichent une durée de vie moyenne de six ans. Loin, très loin du coton jetable !

 

Une fabrication made in France, solidaire et engagée

Au-delà du produit, Les Tendances d’Emma voit global. Si les premiers cotons démaquillants lavables ont vu le jour dans le salon de la créatrice, le process de fabrication a rapidement dû évoluer. Et pas question pour Emmanuelle Terrier de délocaliser à l’étranger, ni même de faire produire sans prendre en compte la dimension sociale.

Résultat ? Tous les produits sont made in France, fabriqués à la main par des détenus dans des ateliers de réinsertion, avec des fournitures sélectionnées dans des entreprises françaises. Chaque nouveau procédé, chaque nouveau produit doit répondre aux mêmes objectifs citoyens et environnementaux, dans une démarche solidaire et zéro déchet.

BLOG-Communauté-bio-AURA-2

La preuve, les emballages sont sans scotch, sans colle, sans plastique et fabriqués en carton recyclé.

Et la marque en profite pour nous rappeler, au passage, que le scotch traditionnel n’est pas recyclable : si le colis reçu en comporte, on pense à retirer les morceaux de scotch avant de jeter les cartons dans le bac.

Un petit geste simple qui fait du bien, merci Les Tendances d’Emma.

 


Crédits photos : @rémiclic, Les Mousquetettes.
Partager