Skip to content

Apifilm : des films alimentaires réutilisables qui font le job !

Ceux qui se sont déjà penchés sur la question le savent… réussir un emballage réutilisable à base de cire d’abeille ne s’improvise pas. Ceux d’Apifilm emballent tout le monde, même les plus sceptiques. Démonstration.

Trop dur, trop mou, trop épais, pas facile de soi même le bon film alimentaire, celui qui va emballer votre moitié de part de quiche au bureau ou le goûter des enfants au square. Les films alimentaires Apifilm, fabriqués en Isère, cochent toutes les cases pour bien emballer les aliments.

Du miel bio

C’est dans un décor de carte postale, au pied du Vercors que Delphine Sève s’est lancée il y a trois ans dans la confection de film alimentaire réutilisables. La jeune ingénieur agronome, devenue apicultrice, découvre comme tout le monde, les tutoriels pour faire ses propres emballages alimentaires à base de cire d’abeille. Ca tombe bien, la filière du miel, elle connaît.

Des ingrédients naturels

Au fil du temps, la jeune femme peaufine la recette. « Il faut un peu de résine de pin » signale Delphine Sève, « la cire d’abeille est cassante, la résine lui donne de la souplesse. Nous ajoutons également peu d’huile de tournesol ». Des ingrédients tous aptes au contact alimentaire.

Apifilm : des films alimentaires réutilisables qui font le job !

Un coton bio

L’étape d’imprégnation de la cire sur tissu se fait dans une petite PME familiale. Et pour poursuivre dans cette volonté d’économie circulaire, Delphine Sève source un coton biologique des Vosges grâce au créateur des jeans 1083, un voisin de Romans. 

Un bee wrap 100% français !

Au final, un produit naturel qui contient plus de cire que la concurrence, sans imprimé, avec un tissu tissé, enduit et conditionné en France, le pari de Delphine Sève est gagné. On trouve ses films alimentaires à base de cire d’abeille dans les magasins bio, les magasins d’art de la table, les quincailleries chics et sur son site. 

Petit conseil pour entretenir son Apifilm :

ne pas le laver à chaud, à 40 degrés, la cire se détache, le nettoyer à l’eau froide savonneuse, sa durée de vie pourra atteindre 2 ans !

Partagez l'article
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur print
Imprimer
Auteure de l'article
MP Guiard
MP Guiard
Journaliste, designer et ancienne parisienne installée dans la Drôme, je consomme bio depuis des années et me passionne pour les problématiques écologiques et durables.
Commentez l'article

L'article n'a pas encore été commenté. Lancez-vous et commentez ci-dessous.


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles du blog